Le bal des débutant(e)s

Vos amis vous disent que vous avez une super voix et que vous devriez vous lancer dans la voix off ?

bisounoursVous êtes certainement né(e) pour faire ce métier ! Appelez tout de suite les meilleurs studios et les plus grandes boîtes de prod, ils n’attendent que vous et ont de belles séances déjà alignées pour vous. Et si vous voulez continuer avec les Bisounours, fixez l’image de droite.

Si vous optez pour la version ‘monde réel’, continuez de lire. Vos amis sont sûrement super sympas mais n’y connaissent rien, et personne ne vous attend. Le marché est déjà saturé de gens de talent, et de gens qui pensent avoir du talent. Comédien voix off, c’est un métier dont il est extrêmement difficile de vivre. Mais…

Mais certains en vivent et la difficulté est un excellent filtre pour arrêter ceux qui n’ont pas assez de désir. Cela étant dit, la vérité gênante, dure à avaler, est que ce n’est pas un métier pour tout le monde. Certains, certaines, sont incapables de le faire.

Pour ma part, malgré une réelle envie de (bien) chanter, des cours que je me suis entêté à suivre, de la pratique, je ne serai chanteur que sous la douche, en cassant les oreilles de ma femme et mes enfants. Je saisis très bien les rythmes, mais n’ai pas l’oreille musicale. C’est comme ça.
Certains n’ont pas la vision du script, et rien, ni désir ardent, ni stages, ni pratique, ne pourra y faire. Mais pour voir si le potentiel est là, il faut essayer. Et parfois, rarement mais parfois, même une graine qui paraît stérile peut se métamorphoser en la plus merveilleuse des fleurs. C’était mon instant poétique, profitez-en, c’est rare.

la première danseComme on n’est jamais si bien servi que par soi-même, je vous conseille évidemment de commencer par suivre mon blog voix off, qui parle des différents aspects de notre métier. Regardez les différentes pubs, promos, habillages antenne etc. que j’ai pu faire et écoutez mes démos. Visitez bien sûr aussi les sites de mes estimés collègues établis, expérimentés et respectés. Ça vous donnera une idée du chemin à parcourir, des différents aspects du métier, des différents styles d’interprétation, des différents sous-secteurs de la voix off, de la façon de présenter son travail, etc.

Comme dans tout métier, on a notre jargon. Ne faites pas perdre de temps aux professionnels en leur demandant de vous en expliquer les termes, Google est là pour ça. Sérieusement.

La première danse

bal des debutantesCommencez par vous déprogrammer. Le mythe de la belle voix ? À la poubelle : notre métier a beaucoup moins à voir avec l’instrument qu’avec la façon dont on s’en sert.

Voix off, c’est juste lire, mais devant un micro ? Bien sûr, et mon cul c’est du poulet. Comédien voix off, c’est un métier extrêmement technique, où le talent doit être accompagné de compétences et d’expertise dont vous n’avez pas la moindre idée si ce n’est pas votre métier, et comme pour toute profession, ça s’apprend.

Voix off, c’est parler ? Bien sûr, mais c’est avant tout écouter – plus sur ce sujet dans mon article Une question d’organe (la page s’ouvrira dans une nouvelle fenêtre). Bref, les poncifs et les idées reçues, à balayer. Démarrez ‘vierge’.

Vous êtes prêt ? Alors tout d’abord pratiquez beaucoup, beaucoup, la lecture à voix haute, encore et encore. Et encore. Lisez n’importe quoi (magazines, commentaires facebook, notices sur les emballages…) dans toutes sortes de styles (promo, institutionnel, pub soft sell, hard sell, ‘de tous les jours’, chaleureux, sensuel…) Ne perdez pas une occasion de lire à voix haute.

En utilisant différents scripts (Google est votre ami), pratiquez la diction, la surarticulation avec une vitesse de lecture très rapide, avec différentes intentions, différentes projections, à différents publics (imaginaires), situés de très près à très loin de vous. On ne s’adresse pas de la même façon à un enfant assis sur nos genoux et à une foule qu’on harangue. Enregistrez ces pratiques sur votre téléphone ou n’importe quoi, peu importe.

Quand on débute, on a tendance à lire trop vite – ça vient souvent de l’appréhension du script. Relaxez dans votre script, comme on se relaxe dans un canapé. Choisissez une intention, puis lisez et relisez le script jusqu’à ce que vous le connaissiez par cœur. Lisez-le à des vitesses différentes, avec des projections différentes, des adresses différentes, des intentions différentes, puis retournez à l’intention d’origine. Vous vous rendrez compte que vous serez beaucoup plus libre dans votre interprétation. Soulignez les mots-clé de vos scripts afin de mieux moduler la lecture.

Corrigez petit à petit les défauts que vous pouvez entendre.

Important 1/ Sauvegardez précieusement ces enregistrements.

Important 2/ Ne demandez pas l’avis de vos proches. Ce sont vos proches, ils vous aiment, sont de ce fait subjectifs et vous diront probablement que vous êtes formidable, même si vous… avez du travail à faire, et qu’ils n’y connaissent rien au métier de voix off.

Vous pourrez difficilement juger vous-même ce que vous faites. Comme me l’a dit il y a très longtemps un mentor, on ne voit pas ses propres yeux. Essayez quand même, en étant critique et en comparant le résultat avec les standards professionnels.

voix offÉcoutez les pubs à la télé, à la radio, les habillages antenne, les billboards, les vidéos d’entreprise que vous pourrez trouver sur youtube, tout ce que vous pouvez. Il est primordial, essentiel, vital de se faire une oreille. J’ai mis assez d’emphase, là ? Il vous faut une curiosité de chaque instant. Il faut respirer, manger, boire, injecter, ingurgiter de la pub. Ça, et les institutionnels, les explainers, les promos – qu’il faut, pour chaque genre, aussi respirer, manger, etc.

Aussi, travaillez votre voix – vous trouverez sur youtube de très bons échauffements et exercices. L’excellente coach vocal Stéphanie Dumouch, notamment, a de très bons tutoriels sur sa chaîne youtube.

Après quelques semaines de pratique quotidienne et assidue, quand vous penserez être prêt, refaites l’exercice de vous enregistrer – et comparez avec vos premières prises, celles que je vous ai conseillé plus haut de garder. Si vous croyez avoir suffisamment progressé, soumettez ces enregistrements à des professionnels, pour avoir leur avis.

balIl y a de grandes chances pour que vous ne soyez pas prêt à commencer professionnellement, mais vous aurez peut-être atteint le niveau suffisant pour faire un stage d’introduction au métier avec moi ou quelqu’un d’autre. Si le coach voix off est sérieux et qu’il pense que ce métier n’est pas pour vous, il vous le dira.

Un conseil : préférez l’honnêteté à la flatterie. Vous aurez envoyé le résultat d’un travail quotidien de plusieurs mois et si ce résultat ne montre pas que vous avez du potentiel, il est possible que vous ne soyez pas fait pour ce métier, ce qui ne veut pas dire que vous devez vous arrêter de vous y intéresser, bien au contraire.

Si il y a une étincelle, vous serez prêt à commencer à apprendre votre nouveau métier. Bienvenue au bal, et bonne danse !

Merci d’avoir lu cet article et si vous l’avez trouvé intéressant, pensez à le partager en utilisant les boutons réseaux sociaux ci-dessous avec vos amis et vos collègues !

N’hésitez pas à partager ici votre expérience et à laisser vos commentaires, vos suggestions ou vos questions. Ne vous retenez pas, je ferai de mon mieux pour y répondre.