Sortie des artistes

Comédien voix off, artiste ? Bien sûr, et mon plombier c’est Michel-Ange

sorties des artistesPourquoi ‘sortie des artistes’ ? Parce que les comédiens voix off qui se prennent pour des ‘artistes’ peuvent la prendre (à l’exception des doubleurs et narrateurs dont je parlerai plus tard). Nous vendons des savons, nous lisons des scripts de vidéos d’entreprise, et n’avons rien à voir avec des artistes. Explications.

Questions que j’ai pu lire relatives au comédien voix off en tant qu’artiste

“C’est quoi le métier de voix off ? En quoi est-ce particulier du métier de comédien de théâtre ou de cinéma ?”
Réponse : c’est plus que particulier, c’est complètement différent (à part le doublage et l’audiobook) : nous ne sommes simplement pas artistes.
Être “comédien voix off”, c’est être prestataire de service. C’est à dire servir un client en donnant notre temps et en amenant une plus-value venant de notre expertise, sensibilité, talent etc. en échange d’une rémunération, participant ainsi à une chaîne de création commerciale, de même que les créa, producteurs, ingés son, monteurs – ni plus, ni moins.

“Ne faut-il pas du talent pour donner vie à un script, que ce soit un spot TV ou une vidéo interne de sécurité en usine ?”
Réponse : on confond facilement art et talent. Bien sûr qu’il faut du talent – il faut être un bon artisan, comme doit l’être un menuisier, un électricien, un programmeur, un web designer… je pourrais continuer cette liste pendant longtemps. Bien faire son métier n’a rien à voir avec être artiste. Cela ne rend pas notre métier moins important, bien au contraire.
Un script de spot TV bien interprété, ça va aider à vendre des produits – et aux gens qui les font à garder leur travail. Un script de vidéo interne de sécurité en usine, pour reprendre l’exemple de la question, s’il est bien lu, permettra aux personnes qui devront la regarder de ne pas s’endormir lors de la projection. Sauver des vies, c’est plutôt satisfaisant, non ?

citationQue pensez-vous de la voix off en tant que personnage au cinéma ?”
Réponse : en doublage, on peut parler d’artiste, en audiobook également. Pourquoi ? Faut-il plus de talent dans ces cas ? Des techniques différentes, oui, plus de talent, non. La différence n’a rien à voir avec le talent, mais simplement avec le secteur. Nous participons dans ces cas-là à une chaîne de création d’art, et non une chaîne uniquement commerciale (quoique, des fois…)
Il existe d’ailleurs aussi une discipline moins glamour donc moins citée, parent pauvre du doublage, l’ADR, qui donne littéralement une vie sonore aux films. Et les ingés son sont au moins tout autant des artistes que nous dans ce cas précis !

Dégonflons les chevilles et calmons notre égo

testament artistique d'Auguste RodinAu risque de me répéter en assénant de redondantes lapalissades, nous ne sommes pas plus artistes que tout professionnel participant à une chaîne de création commerciale. Je vous conseille un superbe texte dont j’ai fait la narration intitulé ‘Le Testament Artistique d’Auguste Rodin’ que vous pouvez écouter ou lire ici. Vous y trouverez une pléthore de conseils aux artistes qui peuvent aussi s’appliquer à nous, et particulièrement celui-ci : “accomplissez votre besogne comme d’honnêtes ouvriers”. Et celui-là : “travaillez avec acharnement”. Et encore celui-là : “exercez-vous sans relâche. Il faut vous rompre au métier”. Et… une pléthore, je vous dis !

Merci d’avoir lu cet article et si vous l’avez trouvé intéressant, pensez à le partager avec vos amis et vos collègues !

N’hésitez pas à partager ici votre expérience et à laisser vos commentaires, vos suggestions ou vos questions. Ne vous retenez pas, je ferai de mon mieux pour y répondre.